Recherche « Gérontologie »

Le jeu et la résilience dans la maladie d’Alzheimer

Soucieux de ses compétences dans les domaines de l’animation et de la formation, Ludomonde se place dans une dynamique continuelle de recherche. Outre sa présence au sein du groupe de recherche international sur le jeu et les pratiques ludiques des CEMEA, Ludomonde est en veille sur la recherche universitaire  sur le jeu et la résilience dans la maladie d’Alzheimer .

A l’origine de la recherche : FM2J

Le centre national de formation aux métiers du jeu et du jouet réfléchit, depuis 2010, à la manière d’utiliser le jeu avec les malades d’Alzheimer. Son directeur de recherche, Cédric Gueyraud, lance un programme de recherche visant à prouver que le jeu peut avoir une incidence thérapeutique face à la maladie d’Alzheimer.

ludomonde recherche action

Présentation de la recherche action

Des séances d’animation de jeu libre ont été menées dans six EHPAD lyonnais et évaluées à l’aide d’un protocole scientifique.

Les animations visent le plaisir et l’autonomie des malades: « Nous proposons des jeux adaptés à tous les niveaux de compétences, d’une grande variété, et nous ne sur-stimulons pas les malades. »

« La capacité à réussir à vivre et à se développer positivement de manière socialement acceptable en dépit d’un stress ou d’une adversité qui comporte normalement le risque grave d’une issue négative » est ce que Boris Cyrulnik nomme résilience.
Le pari de cette recherche était de penser qu’une séance de jeu libre favorisera la résilience des malades d’Alzheimer.

Objectifs

Cette recherche à eu pour but de montrer qu’une séance de jeu libre peut avoir un effet thérapeutique non médicamenteux face à la maladie d’Alzheimer, et que le jeu peut s’avérer être un outil efficace pour les psychologues en tant que média symbolique.

Résultats

La recherche a pris fin en mai 2014. Durant celle-ci 3 EHPAD ont utilisés le jeu de manière classique et 3 EHPAD ont été formés au cadre ludique spécifique de FM2J.

Sur les structures formées au cadre ludique, les résultats sont les suivant : diminution importante des troubles psychotiques, fort plaisir ressenti lors des séances et interactions sociales importantes. Les résultats sont en moyenne deux fois plus bénéfiques que dans les séances de jeu intuitive menées sans formation.

Pour voir les résultats complets: www.fm2j.com

Depuis 2 ans Ludomonde accompagne certains EHPAD de la mairie de Paris (Galignani et Jardin des plantes) dans l’utilisation du cadre ludique qui à été utilisé lors de cette recherche.

Share